Bus, bateau, train... la triple (agreable) peine
  

Bus, bateau, train... la triple (agreable) peine

Chittagong Division, Bangladesh le 10/11/2010

 

En deux jours, nous n'avons pas chome!

Depuis Khulna, nous avons enchaine:

- 4 heures de bus hier a l'aube, pour rallier Barisal, a travers de beaux paysages de rizieres, de petits villages et de fermes; quelque chose de Bali (mais tres plat);

- arrives a Barisal, petite ville provinciale (mais neanmoins 1er port du Bangladesh) avec ses petites rues calmes sillonnees par les rickshaws et leurs agreables dring dring ainsi que par les tuk tuk... electriques! Mais oui, mais oui! Ca repose les oreilles et la gorge! Kyrielle de petites boutiques et d'echoppes d'artisans. Nous sommes obliges de quitter la ville avec regret, car notre bateau appaeille le soir meme, et nous devons etre a 18h au port. Oh surprise, le bateau se revele etre le celebre Rocket, le vapeur a aubes herite des anglais que nous avions croise lors de notre croisiere. Nous nous offrons une cabine victorienne 1ere classe avec une clim a congeler un boeuf, que nous n'arrivons pas a arreter, le tout pour 5h, car nous arrivons a destination a... 1h30 du matin!

- et 3h plus tard, nous montons dans un train pour Chittagong.

En resume, nous avons boucle un passage difficile de notre itineraire ne figurant meme pas dans les guides, sans difficultes serieuses autres que linguistiques. Heureusement, il y a toujours quelqu'un pour nous aider, et les etrangers passent toujours avant tout le monde, surtout avec un gamin.

Autant dire que ce soir, nous sommes un peu fatigues, mais Guillaume tient bien!

Nous posterons demains nos impressions de Chittagong qui, a 1ere vue, est atteinte du meme mal que Dhaka, a savoir les embouteillages. Heureusement, il y a aussi des rues calmes a Rickshaws.

Ce soir, une enseigne d'ecole pour enfants autistes nous mene dans une favella, plutot propre et plutot joyeuse, ou nous declenchons une quasi-emeute tant les gamins veulent se faire photographier, et les femmes toucher Guillaume... Ca porte bonheur, surement!

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Bangladesh